airelle 13

Quelques semaines ont passé depuis la dernière cousette pour moi. Il était temps d'y remédier, surtout que cette blouse est commencée depuis octobre. Mais que voulez-vous, mon rythme d'escargot associé à des week-ends assez chargés, et des cadeaux à offrir ont fait que je ne l'ai terminée qu'il y a deux semaines (déjà). Elle a d'ailleurs déjà été portée, mais le créneau pour faire les photos a tardé à se présenter.

Que dire sur cette cousette que, je pense, vous aurez reconnue, puisque l'ensemble de la blogosphère a eu le temps de s'en coudre au moins trois exemplaires depuis sa sortie ? Toujours un train de retard par ici... La blouse Airelle de Deer&Doe : une valeur sûre de la garde-robe en termes de compatibilité pour être portée au boulot comme le week-end.

airelle 9

Plusieurs mois que ce patron trône sur mon étagère. Je le prends, feuillette le livret, le repose, lorgne sur les réalisations des autres blogueuses, puis passe à autre chose, tout en gardant dans un coin de ma tête cette jolie blouse, qui serait pourtant idéale pour ma garde-robe de boulot. Difficile d'établir un ordre de priorité parmi tout ce que je voudrais faire, la liste est (trop) longue, les journées (beaucoup trop) courtes, et il faut dire que la procrastination est reine par ici... Mais ça y est, j'ai enfin mon Airelle, moi aussi!

J'avais craqué depuis longtemps sur les blouses cousues par Sandra avec le bas arrondi, et j'aime beaucoup de façon générale les formes "liquettes" qui donnent, je trouve, beaucoup de charme aux chemises. J'ai donc modifié le bas de la blouse sur le patron pour avoir ce rendu "liquette". Mais finalement, le tissu n'étant pas très fluide, je la préfère rentrée (ça valait le coup!)... Qu'en pensez-vous?

blouse airelle montage schéma

Comme d'habitude, et a fortiori pour les patrons Deer & Doe, dont le standard au niveau de la poitrine n'est, selon toute évidence, pas le mien, j'ai réalisé une toile. Sans surprise, il y avait un peu de tissu à enlever au niveau du buste, puis un ajustement d'épaules suite à cela afin de corriger le bâillement de l'encolure. La correction de la ligne d'épaule s'est faite au niveau de l'empiècement, au-dessus des fronces. Ceci m'a demandé pas mal de travail pour arriver à un joli résultat, puisqu'à la suite de cette correction, il m'a fallu adapter le col et la parementure à cette nouvelle forme d'encolure.

Après toutes ces modifications, j'étais un peu sceptique sur le rendu final du col, car la toile ne concernait que le dos et le devant de la blouse, sans les manches ni ledit col. Mais celui-ci s'est parfaitement adapté à l'encolure, j'étais surprise, et ravie! D'autant que c'était la première fois que je montais un col. Et pour finir avec les modifications, j'ai également rallongé les manches de 3cm.

airelle 8 

Et comme d'habitude, les explications sont top, surtout pour le montage du col. Et la présence d'un article spécifique à ce point sur le blog de Deer&Doe n'est pas étranger à ma réussite (oui je me lance des fleurs) il faut bien le dire.  

Petit aparté : je trouve ça chouette qu'Eléonore propose non seulement de très jolis patrons, dans l'air du temps, et en même temps un peu rétro, mais qu'en plus elle prenne le temps de faire vivre son blog en publiant régulièrement des trucs et astuces pour mener à bien la réalisation de ses patrons. C'est vraiment le point qui peut faire la différence auprès des couturières débutantes qui hésiteraient à se lancer pour coudre ces modèles.

airelle 1

Ooh, un petit chat qui se sent tout à coup très seul et vient se faire prendre en photo.. ! ❤

Concernant le tissu utilisé, au départ, j'avais beaucoup plus d'ambition : des imprimés fleuris, de la couleur... Forcément, en regardant chez les autres, on est tenté, ébloui, émerveillé... et on en oublie ce qui nous plaît, et surtout ce qui nous va vraiment, ce qui s'intègre parfaitement au reste de notre penderie... Dans un éclair de lucidité, je me suis raisonnée, et comme vous pouvez le constater, je n'ai finalement pas pris trop de risques par rapport au modèle de présentation, et je suis restée dans mes couleurs fétiches afin que cette blouse s'intègre parfaitement à ma garde-robe. Ce voile bleu-gris est un mélange de coton et de soie dégotté au marché de Houilles (Jolies bobines nous en avait chanté les louanges) il y a quelques mois (youpi, c'est donc le stock qui descend!). C'est un régal de le porter, le tissu est d'une grande douceur, légèrement transparent, mais finalement, ça ne se voit pas, je ne l'ai donc pas doublé.

Et cette blouse est très confortable. Je la porte finalement rentrée dans mon pantalon, mais je me félicite tout de même d'avoir rallongé le dos et le devant, ça lui permet de bien rester en place, sans que le bas sorte de façon intempestive.

Bon, Monsieur trouve tout de même qu'elle fait, je cite, "écolière"... C'est dommage, je la trouve jolie pourtant, et tout à fait portable au bureau, qu'est-ce que vous en dites?

airelle 7

J'ai bien envie maintenant de me coudre une jupe taille haute pour aller avec, affaire à suivre...

 

Patron : Airelle de Deer & Doe

Fournitures : voile coton/soie du marché de Houilles, popeline noire Mondial Tissu (le même que celui de ma robe de Janvier, il est nul, il colle plein de pluches noires partout, et récupère toutes les pluche blanches qui croisent son chemin, je dirais même qu'il les attire... Je l'ai utilisé quand même car je ne m'en souvenais plus, et bizarrement ça m'est revenu une fois la blouse finie, grrr.

 

 

Et sinon, hier, je suis allée faire un tour au salon Créations & Savoir-faire : à demain pour en savoir plus..(suspense, suspense)!