Les créations de Micoton.

lundi 16 mai 2016

La brassière Ourson

brassière_ourson_phildar_1_micoton

Que le temps passe vite, Marin a déjà presque trois mois, et je n'ai pas trouvé le temps de tricoter autre chose depuis (un en-cours tout de même, mais il avance nettement moins vite qu'auparavant)... Pourtant, cette petite brassière a été le premier tricot réalisé pendant ma grossesse, autant dire qu'elle est prête depuis un bout de temps déjà ! Elle n'attendait que notre bout de chou pour venir se montrer par ici.

Tricotée en trois mois, elle est un peu grande pour le moment. mais à la vitesse où bébé grandit, je n'ai aucun doute sur le fait qu'elle lui ira parfaitement dans quelques semaines..!

brassière_ourson_phildar_2_micoton

Je l'avais vue réalisée chez Dangoumette et chez Mathilde, et j'avais noté précieusement le modèle pour « plus tard ». Le « plus tard » étant arrivé, j'ai emmené Monsieur choisir avec moi la laine pour tricoter ce petit gilet. Je voulais au départ un coloris gris/bleu avec une broderie plus claire (Anaïs en a fait une bien jolie version dans ces coloris), ou un gilet blanc cassé et une broderie plus foncée, mais je n'ai pas trouvé mon bonheur parmi la gamme conseillée pour ce modèle (du Mérinos Alpaga), et je n'ai pas encore assez d'expérience pour me lancer dans un autre fil avec lequel il faudrait adapter le modèle. Et puis cette qualité me paraissait somme toute bien douillette et moelleuse, je suis donc restée dessus, et je n'ai pas pris de risques, j'ai choisi les coloris indiqués dans le catalogue : Mérinos Alpaga Chanvre et Lambswool Taupe, qui sont, je trouve, tout à fait mixtes.

brassière_ourson_phildar_détail_micoton

Je n'ai pas rencontré de difficultés particulières, le modèle est simple, avec uniquement du point mousse et du jersey. Vous reconnaitrez (ou pas!) les petits boutons oursons trouvés au salon Créations et Savoir-Faire de novembre dernier, et pour une fois, ils n'ont pas eu le temps de trainer dans le stock, à peine achetés, déjà cousus, Clotilde en est témoin! Ils ne pouvaient pas mieux tomber, ils étaient faits pour ce projet.

Les petits chaussons assortis sont tricotés en 3 mois également, mais je ne les trouve pas très grands, je ne suis pas sure qu'il seront beaucoup portés... Ceci dit je ne lui les ai pas encore essayés, il serait temps d'y remédier.

brassière_ourson_phildar_détail2_micoton

Modèle et laine : catalogue Phildar n°84, qualités Mérinos Alpaga Chanvre et Lambswool Taupe.

 

 

A bientôt, peut-être pour de la couture pour moi, qui sait ?! Ce n'est pas l'envie qui manque, mais le temps si... Et puis il me faut sélectionner des cousettes allaitement-compatibles, alors le choix est limité et souvent pas très heureux, ça freine un peu... On a un mariage en août, j'aimerais bien me coudre une robe pour l'occasion, on verra si je trouve le temps!

 

Posté par Mi-coton à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 9 mai 2016

Benjamin

turbulette_doudou_étiquettes_Benjamin_Micoton

Des amis ont eu un petit Benjamin, de deux mois plus jeune que Marin, peut-être un futur copain de jeu ?

Nous avons eu le plaisir de le rencontrer vendredi, et pour l'occasion, j'avais préparé des petits cadeaux faits-maison. Première séance couture depuis la naissance de bébé, cette turbulette a été cousue pour la majeure partie à la faveur d'une grosse sieste de 3h, fait suffisamment rare pour en profiter au maximum! Quel bonheur de sortir à nouveau ses patrons, tissus, et de se réinstaller derrière la machine! Et les quelques finitions qui restaient après cette sieste m'ont permis d'initier Marin au ronron de la machine (même s'il avait déjà eu l'occasion de l'entendre quand il était dans mon ventre).

Les parents avaient fait une liste de naissance dans laquelle apparaissaient deux turbulettes, ce cadeau pourrait donc sans doute leur faire plaisir. Et avec le recul, une turbulette de rechange n'est jamais de trop, surtout au début, avec les régurgitations, etc...! Caroline, la maman, en voulait une « qui puisse se mettre longtemps » : humm, je me suis un peu plantée sur cette consigne.... J'ai utilisé le même patron que celles réalisées pour Marin, du 0-3 mois, et je l'ai rallongé de 5 cm cette fois-ci, mais elles commencent déjà à être un peu justes pour Marin, donc je dirais que ça n'ira guère au-delà des 3-4 mois pour celle de Benjamin... Bon, on va se dire qu'elle pourra resservir pour un petit frère ou une petite soeur !

turbulette_chats_Benjamin_Micoton

La maman étant amoureuse des chats, l'idée était toute trouvée : j'ai dessiné une maman chat et son bébé pour faire un appliqué géant. J'espère que malgré la taille, le thermocollant tiendra le choc et ne gondolera pas trop après lavage... Pour prévenir cela, et ajouter un peu de relief, j'ai brodé à la machine les contours de la queue et des pattes des chats avec un point triple une fois l'appliqué apposé sur le tissu de la turbulette.

montage_détail_turbulette_Benjamin_Micoton

Pour finir, parce que la doublure, un joli coton-soie bleu-gris tout doux de chez Will, est cousue bien près de la fermeture éclair, et qu'elle se coinçait sans arrêt dedans (et c'est assez énervant de ne pas arriver à ouvrir la fermeture alors que bébé pleure et s'agite dans sa gigoteuse - ça sent le vécu...!), j'ai fait une surpiqûre à la main pour bien plaquer la doublure à côté de la fermeture. Avec le montage de cette turbulette, impossible de procéder autrement qu'à la main, sauf si l'on désire surpiquer également l'extérieur. Mais avec l'épaisseur du molleton, c'est assez délicat d'avoir une surpiqûre jolie et régulière tout en prenant bien toutes les épaisseurs de tissu.

doudou_étiquettes_Benjamin_Micoton

J'ai complété par un petit doudou-étiquettes, inspirée par Clotilde, qui en a offert un trop mignon pour la naissance de notre bout de chou. Les mêmes tissus que la turbulette sont cousus en triangles, et le doudou est doublé d'un morceau de plaid gris poilu tout doux.

 

Fournitures : restes de popeline vert anis et noire Mondial Tissu, tissu étoilé France Duval-Stalla du stock, coton-soie de chez Will pour la doublure (du stock aussi!), rubans divers du stock aussi, morceau d'un plaid Alinéa pour le doudou.

Patron : Turbulette Perlipo 0-3 mois allongée de 5 cm, maison pour le doudou.

 

 

A bientôt, pour du tricot cette fois-ci !

 

Posté par Mi-coton à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 8 mars 2016

❤ Marin ❤

IMG_20160225_184844

Depuis quelques jours, la machine à coudre est bien silencieuse par ici, et pour cause, on câline notre Mini-nous qui a pointé le bout de son nez le 18 février 

(Le dernier article était d'ailleurs programmé, je n'ai pas pensé une seconde qu'à ce moment-là, je serais à la maternité!)

 couverture_bébé_tricot_phildar_micoton_2

Il me restait une petite chose à vous présenter, réalisée pour l'arrivée de notre petit bout de chou : je révais de lui tricoter une couverture, et plus particulièrement une couverture à torsades. Je la prévoyais pour le peau-à-peau à la naissance, et puis finalement, on a préféré utiliser le nid d'ange en version couverture, plus douce pour sa peau toute neuve. Celle-ci sert donc à la maison, pour le réchauffer dans son transat, ou dans nos bras.

J'ai dû revoir mes ambitions à la baisse concernant les torsades, étant donné mon peu d'expérience dans ce domaine (bien qu'on m'ait assurée que les torsades, c'était facile). Je n'ai de toute façon pas trouvé de modèle à torsades satisfaisant pour un niveau débutant. Et puis je suis tombée sur ce modèle de couverture chez Sophie, avec une alternance point mousse/jersey, qui m'a paru tout à fait à ma portée. Il s'agit d'un modèle issu du livre "Cadeaux de naissance, 50 modèles à tricoter" de Marie-Claire Idées.

couverture_bébé_tricot_phildar_micoton_1

Il m'a fallu 3 semaines début janvier pour venir à bout de la partie en tricot, puis quelques heures de plus pour doubler soigneusement la couverture avec un joli coton japonais. La laine utilisée est de la Partner 6, douce et facile à tricoter, je n'ai pas rencontré de difficultés particulières, mais il faut penser à utiliser des anneaux marqueurs pour ne pas se perdre dans l'alternance entre les points endroits et envers. J'avais un temps envisagé de l'agrandir, et j'avais acheté deux pelotes supplémentaires pour, mais au vu du temps qu'il m'a fallu pour venir à bout des dimensions initiales, et du temps qu'il me restait avant l'arrivée théorique de Mini-nous, j'ai abandonné cette idée. Et j'avais commencé à recalculer le tout pour avoir une rangée de carrés de plus en largeur et en longueur, mais je crois que deux pelotes n'auraient pas suffi. Il aurait fallu se contenter d'une rangée supplémentaire en largeur ou en longueur, et alors les proportions de la couverture n'auraient plus été très belles. Elle mesure donc au final 90 par 70, et c'est déjà une belle dimension, qui permet de bien emmitoufler bébé dedans.

couverture_bébé_tricot_phildar_micoton_3

Pour la rendre encore plus moelleuse, j'ai d'abord fixé à la main du molleton aux dimensions du tricot plus 5 centimètres de chaque côté. Puis j'ai suivi les explications de On va voir si je m'y tiens pour réaliser de jolis angles avec la doublure en coton. Le tout a été assemblé à la main, assez longuet d'ailleurs... Puis J'ai surpiqué tout près du bord de la doublure à la machine, pour une meilleur finition et une meilleure durée dans le temps. 

couverture_bébé_tricot_phildar_micoton_4

J'ai pu étrenner pour cela la rallonge offerte avec ma machine à coudre, spéciale quilt. Il s'agit d'une grande tablette en plexiglass qui s'adapte autour du bras libre, à hauteur de la plaque à aiguille. Je dois dire que c'est un sacré confort de pouvoir travailler sur une telle surface avec une pièce aussi encombrante à coudre : la couverture reste bien à plat, et c'est moins acrobatique de faire glisser le tissu sous le pied de biche. La piqûre est beaucoup plus précise, et  on voit mieux ce que l'on fait.

Et ça m'a donné envie de tester le patchwork, surtout quand je vois le magnifique plaid réalisé par Couds-ci, couds-ça, mais je crois que ça attendra des journées plus longues, si elles arrivent un jour !

couverture_bébé_tricot_phildar_micoton_5

Confort de la couverture testé et validé par Zorro, qui prend son rôle de grand frère très au sérieux!

 

Fournitures : Tissu Alice Boulay, laine Partner 6 de Phildar 

Modèle : Phildar (livre "Cadeaux de naissance, 50 modèles à tricoter" de Marie Claire Idées)

 

 

A bientôt, mais sans doute pas tout de suite, vous vous en doutez  On profite de notre petit Marin et de notre nouvelle vie à 200%, les travaux d'aiguilles sont donc pour le moment quelque peu ralentis...!

 

Posté par Mi-coton à 09:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 18 février 2016

Le nid d'ange de Mini-nous

nid_d'ange_burda_micoton_liberty_adelajda_7

Le trousseau de Mini-nous est plus ou moins complet, mais j'avais repéré ce patron de nid d'ange dans le Burda de septembre 2013, et je l'avais trouvé vraiment trop mignon. Je m'étais dit que le jour nous aurions un bébé, j'aurais bien envie de le tester. Et d'ailleurs, il y a une double page vraiment pas mal pour les bébés dans ce numéro, avec notamment une petite valisette (Moi, monomaniaque des boîtes et valisettes? Nooonnn...!).

Alors je ne sais pas du tout si c'est pratique à l'usage, mais bon, l'utile est fait, il reste le superflu, et bébé n'a pas l'air décidé à sortir tout de suite (et je ne vais pas m'en plaindre..!), alors autant se faire plaisir, et mettre à profit ce temps qu'il me reste avant son arrivée, non?!

J'imagine Mini-nous emmitouflé, bien au chaud dedans, avec l'intérieur tellement doux... Monsieur aurait bien vu la version adulte d'ailleurs..!

nid_d'ange_burda_micoton_liberty_adelajda_4

Au niveau de la réalisation, les explications de Burda sont vraiment difficilement compréhensibles, étonnant pour un projet aussi simple, mais passons. Burda propose de coudre le pliage en laissant seulement une ouverture boutonnée sur le devant, mais Zibusine et Jul ont opté pour des pressions, et j'ai trouvé que c'était une solution fort pratique, car elle permet de faire du 2-en-1 : le nid d'ange peut ainsi se transformer très facilement en couverture. Je ne sais pas si sa fonction première est très utile dans la vraie vie, mais en version couverture, je n'ai aucun doute sur son utilité, et je pense notamment à la couverture demandée par la maternité pour le peau-à-peau.

nid_d'ange_burda_micoton_liberty_adelajda_3

Bien sûr, avec toutes ces cousettes pour bébé, j'ai fini par me retrouver à cours de pressions blanches, et je ne savais pas si j'avais vraiment le temps d'en commander d'autres ou pas. Et bien sûr, c'est toujours dans ces cas-là que l'on fait des boulettes (enfin, ça m'arrive plus souvent qu'à d'autres, mais passons...) : j'ai réussi, après mûre réflexion, à poser deux pressions dans les mauvais coins, j'avais une chance sur deux, perdu ! Je me suis maudite... Et donc j'ai cherché comment je pouvais les enlever sans faire trop de dégâts, je vous conseille donc d'aller voir ici si jamais, par malchance, vous vous trouviez dans la même situation. Pas de dommages déplorables, on ne voit quasiment pas ma bourde, et je pense qu'après lavage il n'y paraîtra plus, ouf.

Et donc pour pallier ce cruel manque de pressions blanches, encore plus cruel suite à mes bêtises hein, j'ai utilisé les dernières que j'avais, et des pressions dorées pour compléter, et fermer la partie en liberty. Je trouve que ça contraste un peu, et donc je suis contente de moi finalement .

nid_d'ange_burda_micoton_liberty_adelajda_1

Le tout est triplé avec du molleton assez épais pour rendre ce nid d'ange encore plus douillet, et la version couverture bien moelleuse. Et une surpiqûre fait le tour à 2 cm du bord afin de bien maintenir les trois épaisseurs ensemble.

montage_Nid d'ange_burda_micoton

Patron : Burda septembre 2013

Fournitures : popeline blanche Mondial Tissu, tissu doudou Bennytex, Liberty Couture & Compagnie 

 

 

J'espère que vous ne vous lassez pas trop de ces articles étoilés. Si c'est le cas, rassurez-vous, il ne devrait plus y en avoir avant quelques temps, le rythme de couture ayant quand même bien ralenti ces derniers jours, au profit d'activités moins prenantes et moins acrobatiques (se mettre à quatre pattes par terre pour découper du tissu, ce n'est décidément plus une position très confortable...) telles que de la lecture, du tricot, de la rêvasserie, etc.

 

 

Posté par Mi-coton à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 14 février 2016

Sa première tenue...❤

ensemble layette douceur phildar micoton_1

Durant ma grossesse, j'ai repris le tricot, après le gilet pour moi qui n'est pas terminé (et dont je doute qu'il le soit un jour, la faute à deux bains différents qui font jurer les deux devants...), et je me suis fait une joie de compulser mon maigre stock de magazines Phildar à la recherche de modèles assez simples à réaliser pour habiller Mini-nous. Je ne me voyais pas coudre des vêtements pour la naissance, sachant que ce serait très peu porté, et surtout, j'avais peur que ce soit beaucoup moins confortable que les vêtements en jersey du commerce. Je me réserve pour les tailles qui dureront un peu plus longtemps, et me suis donc tournée vers le tricot de quelques pièces qui seront, je l'espère, confortables et douillettes. J'ai même emmené Monsieur dans la boutique Phildar rue Monge à Paris, afin qu'il choisisse avec moi la laine qui serait utilisée pour la première brassière de Mini-nous.

En fait, cette première brassière a été faite en 3 mois, je la réserve donc pour un peu plus tard. A la place, il s'agit aujourd'hui d'un petit ensemble tricoté pendant les vacances de Noël, et qui sera parfait pour réchauffer Mini-nous durant ses premiers jours.

J'ai craqué sur un petit livret Phildar concernant exclusivement des modèles en cachemire et soie, mais vu le prix des pelotes, gloups, j'ai commencé par un bonnet et des chaussons, qui ne nécessitaient qu'une pelote de chaque couleur, histoire de voir si je m'en sortais.

bonnet chaussons layette douceur phildar micoton_1

Deuxième paire de chaussons à mon actif : une fois que l'on a compris le principe, c'est vraiment simple à monter. Je m'en faisais tout un monde, mais en fait, en suivant les étapes pas-à-pas, plus quelques vidéos sur le net pour comprendre le relevage des mailles, ça va tout seul. Bon, j'ai sans doute perdu quelques neurones entre ces deux chaussons, car le deuxième a été recommencé trois fois... J'ai d'abord oublié les mailles constituant la cheville, puis j'ai oublié de changer de numéro d'aiguilles après les côtes... Et pour le bonnet, première pour moi, rien de particulier à signaler, si ce n'est qu'il faut être un peu concentré sur la succession des diminutions. Il me semble néanmoins un peu serré, je suis donc en train d'en faire un autre avec un numéro d'aiguilles au-dessus (mais toujours ce problème de neurones fuyants : je vais être obligée d'en détricoter la moitié car il ressemble maintenant à un bonnet de lutin, je ne sais pas trop comment j'ai fait pour arriver à cette longueur...).

 

Le problème dans tout ça, c'est qu'une fois que l'on a goûté à cette très belle laine, douce, légère, et aux jolis reflets, impossible de résister à la tentation de tricoter une petite brassière avec...! (Et le livret contient aussi un petit gilet torsadé trop craquant, aaarrg...)

Je me suis donc fait plaisir avec le nécessaire pour réaliser ce petit modèle cache-coeur tout mignon : franchement, comment résister ?! Et puis la layette, ça monte tellement vite, je n'avais pas la culpabilité de me dire " si ça se trouve tu n'arriveras jamais au bout...".

brassière layette douceur phildar micoton_1

Pas de difficultés dans ce modèle, puisque c'est du point mousse tout du long. Même l'encolure, qui semble en côtes, n'est en fait que du point mousse avec d'un côté des surjets, et de l'autre des diminutions classiques.

Vous reconnaîtrez peut-être les jolis boutons dénichés au CSF de novembre dernier, qui m'ont valu une remarque de Monsieur qui a trouvé que « ça n'avait pas l'air très simple à boutonner comme forme... ». Et d'ailleurs, le modèle stipule de faire des brides au crochet, mais après plusieurs essais infructueux, j'ai abandonné, et bidouillé en cousant des petites tresses de laine à la place. Pareil pour le lien qui maintient fermé le cache-coeur à l'intérieur. Bref, pas du tout dans les règles de l'art, mais ça fonctionne très bien comme ça!

brassière layette douceur phildar micoton_2

Modèle et laine : Phildar, qualité cachemire et soie, couleur écrue et beige.

 

 

Voilà pour les petites choses à vous montrer avant la naissance. J'ai encore quelques cousettes et tricots réalisés pour son arrivée, mais je ne sais pas si j'aurai le temps de préparer les articles en conséquence, ce sera peut-être pour « après ». Je profite de ces dernières semaines à sentir bébé bouger dans mon ventre, de ces derniers moments à deux.

A bientôt !

Posté par Mi-coton à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 9 février 2016

Préparer son arrivée...❤

habillage couffin liberty adelajda micoton_2

Quand j'ai su que nous attendions Mini-nous, j'ai tout de suite pensé, d'un côté à mon vestiaire de maternité , mais aussi à toutes les petites choses que j'allais pouvoir lui coudre, et aussi lui tricoter

On a commencé à réfléchir à son petit nid, et dans un premier temps, c'est un coin de notre chambre qui lui a été réservé. Nous avons pour l'occasion récupéré le joli couffin de Monsieur quand il était petit, qui sera idéal pour les premiers mois, afin de ne pas se sentir trop perdu dans son « grand » lit à barreaux.

Après avoir bien lavé (plus de 30 ans au grenier, ça nécessite un bon nettoyage!), et séché ce couffin, je me suis fait un plaisir de lui réaliser un nouvel habillage, et me suis donc mise en quête d'un joli tissu mixte, surprise oblige, puisque nous ne voulions pas dévoiler si Mini-nous serait un garçon ou un fille. Ce tissu était destiné à servir de fil conducteur à la plupart de ses petites cousettes, et j'ai jeté mon dévolu sur du liberty Adelajda brun-beige.

Pour ne pas vous assommer d'articles « puériculture », j'ai regroupé ces cousettes en un seul et même billet...un peu longuet du coup. J'espère que vous ne ferez pas une overdose de liberty à la fin de cet article, moi, je l'aime toujours autant!

 

❤ Le couffin, donc :

habillage couffin liberty adelajda micoton_1

J'ai relevé ses mesures pour réaliser un habillage intérieur, qui déborde de 5 cm sur l'extérieur. Les deux extrémités arrondies sont élastiquées afin que le tissu tienne bien au couffin sans faire de plis moches. Et j'ai réalisé deux ouvertures pour les anses, gansées de biais maison à nouer.

Je voulais quelque chose de douillet, et par chance, j'avais trouvé une flanelle écrue épaisse et très douce chez Mondial Tissu, qui s'associait très bien avec mon liberty. Pour apporter du moelleux à l'ensemble, j'ai hésité à molletonner sur  l'envers, et puis finalement, craignant que ça ne soit trop épais, j'ai simplement doublé de polaire, écrue elle aussi. Des étoiles viennent égayer le tout, et j'ai aussi préparé des housses toutes simples dans la même flanelle pour le matelas, car difficile de trouver dans le commerce 1. un matelas aux bonnes dimensions, et 2.des housses aux bonnes dimensions...

 

❤ Turbulette (ou gigoteuse? que de termes à rendre perplexe Monsieur..!) :

turbulette liberty adelajda micoton_1

La liste de choses à apporter à la maternité comportait entre autres une gigoteuse chaude 0-3 mois. J'ai voulu dans un premier temps utiliser celle des Intemporels pour bébés, mais elle me paraissait grande. Et puis je suis tombée sur le patron 0-3 mois de Perlipo, qui propose également un tuto pour une gigoteuse doublée avec fermeture éclair (et non des pressions comme pour les IPBB). Parfait! J'ai juste arrondi les bretelles, et ajouté une patte, à la manière de Julie, pour ne pas que la fermeture s'ouvre intempestivement, et/ou qu'elle gêne Mini-nous. 

J'ai associé du crépon blanc au liberty, avec un biais moutarde pour rehausser le tout, et la turbulette est doublée de coton blanc surpiqué d'étoiles (très discrètes les étoiles d'ailleurs, puisqu'en repassant le tissu, on ne les voit presque plus...), qui se trouvait dans mon stock, et qui ma foi est tout à fait dans le ton!

 

❤ Babynomade :

babynomade liberty adelajda micoton_1

babynomade liberty adelajda micoton_2

babynomade liberty adelajda micoton_3

J'ai déjà réalisé ce modèle plusieurs fois pour l'offrir (dont une version qui n'a pas été présentée ici d'ailleurs...), et apparemment, c'est une cousette assez utile. Notre bébé étant un bébé d'hiver, j'imagine que ce sera parfait pour l'emmitoufler dans la nacelle, surtout que les jambes du babynomade permettent de passer le harnais de sécurité.

Le modèle original est réalisé avec des scratchs, mais à la machine, ça accroche tout, et en plus, j'ai un très mauvais souvenir de scratch qui englue l'aiguille de ma machine... Cette version est donc à pressions Kam, un jeu d'enfant à poser, et pas d'énervements quant aux futures machines, qui, je n'en doute pas, seront nombreuses..!

J'ai utilisé, comme à mon habitude, de la polaire écrue, mais j'ai cette fois-ci doublé l'empiècement des jambes avec mon fameux liberty pour apporter un peu plus de chaleur (et de couleur!).

 

❤ Cape de bain, et petits bavoirs :

cape de bain bavoirs liberty adelajda micoton_1

Là encore, il s'agissait des petites choses à apporter à la maternité, qui ne prennent pas tellement de temps à réaliser, alors pourquoi se priver ?! 

J'ai utilisé le patron des IPBB pour les petits bavoirs, comme ici, et j'ai mixé l'éponge avec le liberty et  le crépon blanc afin d'avoir un petit assortiment...le tout parsemé d'étoiles bien sûr, et réversible.

La cape de bain est un simple carré d'éponge de 80 cm de côté, avec un coin en éponge doublée de liberty, le tout bordé de biais. J'ai un peu révisé mon jugement quant à la rapidité d'exécution de la chose, le biais étant un peu longuet à poser. Mais s'il me reste un peu de temps d'ici l'arrivée de mini-nous, j'en ferais bien une deuxième, car ça me semble assez pratique à l'usage (et puis c'est trop mignon !).

 

❤ Housse de matelas à langer, et paniers en tissus : 

housse matelas langer paniers tissu liberty adelajda micoton_1

Il fallait bien que le coin toilette reçoive lui aussi sa dose d'étoiles, non ?!

La housse du matelas à langer est réalisée avec le liberty (noooonn ??!), le coton blanc surpiqué d'étoiles invisibles donc, et du biais moutarde, et j'ai mis deux pressions en haut qui permettent de changer la serviette du dessus sans avoir à enlever toute la housse.

Les petits paniers permettent de ranger les cotons et autres accessoires de toilette, tout en étant aux dimensions de l'espace de rangement. Je n'ai pas thermocollé le premier, le lin étant assez épais : grave erreur, il faut bien le remplir sous peine qu'il ne se tienne pas du tout. Pour le deuxième, j'ai donc utilisé un thermocollant bien épais, j'ai galéré pour retourner le tout, mais il n'y avait rien de trop. Les dimensions des paniers sont assez grandes (18,5cm de côté), donc le tissu a vraiment besoin de thermocollant pour se tenir. Pas très sorcier à faire, mais j'ai néanmoins trouvé utile le tuto d'Ernest est Céleste, à adapter en fonction des dimensions finales que l'on souhaite.

 

❤ Valisette en tissu :

valisette tissu appliqué faon liberty adelajda micoton_4

Et enfin, pour le plaisir, j'ai fait une valisette en tissu pour ranger ses petites affaires de toilette pour la maternité, ou sa tenue de naissance, ou son doudou...enfin vous l'aurez compris, cette valisette était finalement indispensable pour compléter le trousseau de Mini-nous!

Je vous en parlais ici, j'étais tombée dans le Marie Claire Idées de mai-juin 2015 sur un mignonne petite valisette, l'occasion de tester ce modèle. Heureusement, j'avais aussi dans mes favoris le tuto de Roxane sous la main, car il m'a bien servi...

L'idée de MCI est chouette, mais déjà, les morceaux de la valise, une fois mis à l'échelle et relevés, ne correspondent pas entre eux : le dos est 2,5 cm trop long, le tour est 9,5 cm trop long (!), et ce n'est pourtant pas faute d'avoir mesuré et re-mesuré, pensant que l'erreur venait de moi... La poignée est censée être doublée de Jeffytex, pourquoi pas, mais ça me semble quand même assez inutile, surtout sur un aussi petit format de valise (22 x 17 x 8 cm), je l'ai donc simplement thermocollée et ça suffit largement. Le tour du devant est arrondi dans un angle, je n'ai toujours pas compris pourquoi, j'ai donc corrigé cela en faisant un simple rectangle. Et enfin, les explications ne m'ont vraiment pas convaincue. A partir de là, je me suis dit que le casse-tête commençait à bien faire, et je me suis tournée vers le tuto de Roxane qui lui est on ne peut plus limpide.

J'ai quand même voulu faire à ma sauce, puisque je n'avais pas sous la main de fermeture séparable, or elle précise bien que c'est IN-DIS-PEN-SABLE. Bon, je m'en suis dispensé, et ça ne m'a pas embêtée dans la réalisation. Ma fermeture était de 60 cm, pour un tour d'environ 50 cm, donc j'imagine que la marge m'a permis de manoeuvrer sans trop de difficultés, et que ça aurait été plus compliqué avec une fermeture juste juste. Mais voilà, juste pour vous dire que cette valisette est tout à fait réalisable avec une fermeture NON séparable, mais c'est plus facile si elle est plus longue que nécessaire.

valisette tissu appliqué faon liberty adelajda micoton_1

Je n'ai molletonné que la doublure, et je n'ai pas assemblé les deux fonds de Jeffytex au tour de la valise, mon Jeffytex me semblant plus épais que celui qu'elle utilise dans son tuto. De même, pour la construction finale, j'ai assemblé uniquement le couvercle extérieur et doublure à la machine avant d'y glisser le Jeffytex. Pour la partie creuse de la valise, j'ai glissé le deuxième fond de Jeffytex, puis le dos et le tour assemblés entre eux, et j'ai cousu à la main la doublure à l'extérieur de la valise. Ca me semblait difficile voire impossible de monter toute la valise (doublure et extérieur assemblés à la machine), et de glisser tous ces morceaux de Jeffytex par une ouverture de 15cm, celui-ci étant vraiment très rigide et épais... Mais peut-être que sur un format plus grand, la chose est plus facile, à tester. A lire comme ça, ça ne doit pas être des plus clairs, mais si vous vous lancez, vous comprendrez ce que je veux dire (enfin, j'espère !).

valisette tissu appliqué faon liberty adelajda micoton_2 valisette tissu appliqué faon liberty adelajda micoton_3

valisette tissu appliqué faon liberty adelajda micoton_5

Détail du joli appliqué fait maison... Cet enfant sera entouré d'animaux (en plus des étoiles)!

J'ai utilisé, comme pour les paniers, un coupon de lin épais, et mon biais maison transformé en passepoil pour agrémenter le tour de la valise. Je n'en avais pas suffisamment, je n'en ai donc pas mis sous la fermeture éclair, mais seulement en haut et en bas de la valise. Et au passage, les explications de Roxane pour fixer passepoil et fermeture au tour de la valise sont top : elle conseille de piquer sur l'endroit, dans le creux entre le passepoil et le tissu, ça permet de ne pas avoir de surpiqûre visible, et surtout de voir ce que l'on fait puisque l'on pique sur l'endroit.

 

Petit récap' habituel :

Fournitures : Liberty Couture et Compagnie, flanelle écrue Mondial Tissu, polaire Ikea, éponge bambou Ecolaines, lin donné par Maman, crépon et coton blanc Coupons Saint Pierre.

Patrons : Turbulette Perlipo, bavoirs IPBB, babynomade Kallou, valisette MCI/Pom le bonhomme, paniers Ernest est Céleste, et maison pour le reste.

 

 

Si vous êtes encore là après ce pavé, bravo! Promis, les prochains articles seront moins conséquents. Mais je ne vous cache pas que vous risquez d'apercevoir à nouveau ce liberty ici et là..!

Voilà pour aujourd'hui, j'espère que ce petit univers étoilé lui plaira... C'est émouvant de l'imaginer dans son couffin, sa turbulette, de ranger ses petites affaires dans ses paniers et valisette... La prochaine fois, je vous montrerai les petites choses tricotées pour ce petit bébé qui pointera le bout de son nez d'ici la fin du mois ❤, que le temps passe vite...

A bientôt !

 

jeudi 4 février 2016

La robe de {sortie de} maternité

robe de maternité_micoton_amber_megan nielsen_4

Tiens, un intrus se cache sur cette photo...!

Ces neuf mois à abriter mini-nous se terminent bientôt, et en ce moment, la machine à coudre carbure plutôt pour lui/elle, mais j'avais envie de me coudre une dernière robe, le top du confort ces dernières semaines... Et puis, je voulais justement une jolie tenue pour la sortie de la maternité, mais confortable donc.

Au départ, j'avais envisagé de me coudre la fameuse Aubépine, de Deer&Doe, parfaite pour y caser un gros bidon, comme un bidon dégonflé. Mais il fallait réfléchir à un système pour l'allaitement. Soulever toute la robe, très peu pour moi... Et puis une robe en tissu « chaine et trame », ce n'est pas forcément ce qu'il y a de plus confortable, surtout avec des manches trois-quart. Je crois avoir déjà mentionné ici que les manches trois-quart sous un gilet, c'est vraiment ce qu'il y a de pire niveau confort pour moi.

robe de maternité_micoton_amber_megan nielsen_6

Une robe en jersey me semblait donc plus appropriée pour l'occasion, avec des manches logues, et j'avais commencé à dessiner ce qui me faisait envie à partir de la robe surprise, mais sans les fronces sur les côtés du ventre. Ben oui, il est question de pouvoir la porter APRES, sans avoir un trop plein de tissu à cet endroit-là.... Les fronces auraient donc été déplacées sous l'empiècement poitrine, avec un décolleté cache-coeur pour me permettre de nourrir mini-nous. Mais entre-temps, je me suis rappelée qu'en novembre, lors du « Black friday », j'avais craqué à la faveur d'une promotion sur un des patrons maternité de Megan Nielsen : le top Amber. Il me suffisait donc de le rallonger en robe, et de lui mettre des manches longues. Et puis en lisant un peu mieux les explications, je me suis rendue compte que toutes ces modifications faisaient déjà partie des différentes versions proposées par la créatrice, que demander de plus?!

J'avais justement dans mon stock un joli jersey acheté sur le stand de Madame Maman lors du CSF 2014, que je ne voulais pas sacrifier pour une fringue uniquement de maternité, mais qui correspondait tout à fait à mon cahier des charges pour une robe à porter avant comme après la grossesse. Ce jersey est vraiment super doux et moelleux, très agréable à porter. Par contre je suis un peu déçue de sa composition, et j'ai peur qu'il ne vieillisse pas très bien. Il me semble que je l'avais acheté comme étant du jersey de coton, mais à l'odeur lors du repassage, il n'y a certainement pas que du coton dedans...

robe de maternité_micoton_amber_megan nielsen_9

Au niveau de la réalisation, j'ai pas mal galéré avec les bords d'encolure. Autant, la méthode avec un biais en jersey ne me pose plus de problème, autant un simple ourlet sur du jersey aussi extensible, comme indiqué dans les explications de cette robe, m'a causé bien du soucis... J'ai d'abord tenté de faire un simple repli à l'aiguille double : affreux, moche, ça gondolait de partout.

En plus avec l'aguille double, je rencontre souvent le même problème : les deux fils du dessus finissent par faire des noeuds et par créer trop de tension, donc par casser. En fouinant désespérément sur le net à la recherche de solutions, je suis tombée sur un fil de discussion T&N où Kinoui nous apprend que pour ne pas avoir de noeuds avec l'aiguille double, il ne faut pas passer les deux fils dans le petit guide métallique au-dessus de l'aiguille. Sage conseil, premier problème réglé, hourra! Et pour la question du jersey qui gondole, j'ai essayé une astuce qui consiste à intercaler du papier de soie entre les grilles d'entrainement et le tissu. A première vue, cette méthode fonctionnait, mais en fait, je trouvais qu'on perdait toute l'élasticité censée être apportée par le point de l'aiguille double. Donc après un énième coup de découd-vite, j'ai laissé tomber le papier de soie, et tenté cette fois-ci d'intercaler dans mon ourlet d'encolure de la laminette (élastique transparent, bien utile pour soutenir les coutures en jersey). Et cette fois-ci victoire, l'élasticité du bord était préservée. Pour un rendu encore plus stable, j'aurais pu tendre un peu plus ma laminette de sorte qu'elle soit légèrement plus courte que le bord à ourler. Mais je me suis arrêtée là, je m'en souviendrai pour la prochaine fois. En bref, le panneau d'allaitement, sous le cache-coeur, se trouve du coup un peu trop lâche à mon goût,  mais on verra à l'usage. 

Sinon, dernière modification, mais pas des moindres, j'ai raccourci la robe de 16 cm (!). Déjà qu'elle fait un peu doudou, pas besoin d'avoir l'air d'être en chemise de nuit! Bon, du coup, elle paraît un peu courte sur le devant pour le moment, mais quand ce gros bidon aura (plus ou moins) disparu, sa longueur devrait être parfaite.

robe de maternité_micoton_amber_megan nielsen_2

Ah, encore le même intrus... Il manque certainement d'attention ce pauvre petit chat..!

Si elle s'avère pratique à l'usage,je pense que je retenterai ce patron pour un tee-shirt d'allaitement, mais en réduisant légèrement le panneau du dessous pour qu'il soit un peu moins lâche. Et je testerai peut-être de le faire dans un jersey contrastant, pourquoi pas.

robe de maternité_micoton_amber_megan nielsen_8

Sans les mains sous le ventre, tout de suite, ça fait plus imposant..!

 

Patron : Robe Amber, Megan Nielsen

Fournitures : jersey Madame Maman

 

 

Sur ce, je vous laisse, le prochain article devrait être centré sur mini-nous cette fois-ci, avec les petites choses réalisées pour son arrivée..!

 

Posté par Mi-coton à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 1 février 2016

Au fil de la presse #6

revue de presse_février 2016_burda_MCI_Maison Victor

En ce premier jour de février, je vous propose une petite revue des sorties de ce début d'année : Marie Claire Idées, La Maison Victor et Burda.

Dans les trois magazines, il y a de jolis modèles pour enfants, filles ou garçons. A garder précieusement donc! 

 

❤ On commence par Burda février 2016 :

D'avance, désolée pour la qualité des dessins techniques, mais impossible de les trouver en meilleure résolution sur le net, et quant à les scanner, la motivation m'a manqué... Vous y verrez peut-être plus clair sur les photos de dessous.

montage_burda_février 2016_3

montage_burda_photos_février 2016

1. La blouse 103, toute mignonne avec son dos plus long, et en matière contrastante, mérite de s'y pencher. Elle a l'air simple, et en même temps correspond pile à ce que je cherchais depuis un moment : un joli haut en jersey pour le confort, mais avec le dos dans une autre matière pour la classe.

2. La robe 112, qui fait une très jolie ligne (humm, j'en suis assez éloignée pour le moment...) me donne envie de la tenter plus tard, et l'idée d'agrémenter le décolleté rond avec un peu de dentelle est chouette.

3. La saharienne 109, même si, on est d'accord, je m'en suis déjà faite une l'été dernier, que je n'ai en plus jamais mise, honte à moi... Mais je ne désepère pas de la porter cet été.

4. Des petits vêtements pour bébés/enfants, trop mignons. Je craque particulièrement pour la barboteuse (Monsieur est encore perplexe avec ces nouveaux termes de "gigoteuse", "barboteuse", "bloomer", etc, mais ça commence à rentrer..!).

 

❤ La Maison Victor, janvier-février 2016 :

montage_maison victor_février 2016

Je suis tombée ce matin sur la très jolie version du top Pam de Cécile : j'adore cette petite goutte sur le devant, et je vois bien un de mes coupons Atelier Brunette dedans...

La robe Kyoto est jolie aussi, un peu dans la même veine, mais avec cette fois-ci la goutte dans le dos.

Et enfin, niveau tricot, le gilet Claudette a l'air douillet au possible... Mais bon, pour le moment, le tricot se résume à de la layette, donc un tel projet attendra (Au passage, je me suis quand même offert "les essentiels de la mode à tricoter" de Phildar, la veste de la couverture est vraiment trop belle... Je crois que quand j'estimerai que mini-nous aura assez de brassières pour le moment, je me lancerai dedans).

 

❤ Marie-Claire Idées, janvier-février 2016 :

montage_marie claire idées_février 2016

Ce numéro n'est pas forcément des plus intéressants, mais j'ai quand même noté les petits vêtements de bébé, encore une fois trop mignons (bon, j'imagine que la mise en scène des photos y est pour beaucoup aussi), et des idées d'impression sur tissu : j'aime particulièrement le coussin à plumes.

 

 

Un prochain article est prévu pour vous montrer une dernière cousette pour moi avant l'arrivée de mini-nous, et j'aimerais bien aussi vous montrer les petites choses cousues et tricotées pour son arrivée, à bientôt donc!

 

Posté par Mi-coton à 16:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 1 janvier 2016

❄ Bonne année 2016 ! ❄

Je vous souhaite une excellente nouvelle année, créative bien sûr !

Pour nous, elle sera sans aucun doute riche en nouveautés et en rebondissements, avec pour commencer l'arrivée prochaine de mini-nous ! 

 

❆❄❆

 

Une des résolutions couture pour 2015 était de tester la création de mes propres patrons. Humm, comment dire, je crois que j'ai lamentablement échoué..! J'ai juste fait des petites manches pour la tunique Rose, et puis c'est tout!

Malgré cela, 2015 a été aussi productive que 2014, puisque 11 créations ont vu le jour sous mon pied de biche (12 si on compte le tablier de fleuriste). Une petite rétrospective, avec un bilan des vêtements portés ou non, ça vous tente ?

montage_1_bonne année 2016montage_2_bonne année 2016bonne année 2016_montage2

 

La jupe Mary : Peu portée, mais juste parce que je n'ai pas beaucoup de hauts qui puissent lui tenir compagnie. Elle est confortable malgré sa taille haute, et me plaît beaucoup.

La tunique Laura : Beaucoup portée, jolie sur une jupe, mais aussi sur un jeans, et elle me va même avec un mini-nous dans mon ventre, que demander de plus!

La tunique Rose : Beaucoup portée elle aussi, parfaite pour le boulot.

♥ La robe Jeanne : Très portée, au boulot, le week-end, pour sortir, et elle convient aussi à mini-nous. Si vous ne le saviez pas encore, la Moneta est donc parfaite en toutes circonstances! En plus, le jersey utilisé n'a pas bougé.

La robe Alice : Pas portée du tout, bouh! Et pourtant je l'adore... Mais je crois que l'occasion ne s'est pas vraiment présentée. Je la ressortirai l'été prochain, sans faute.

La robe du mariage : Elle a fait son boulot, le jour du mariage justement, mais je n'ai pas eu l'occasion de la reporter, vous vous en doutez...!

♥ La robe surprise : C'est ma préférée, et aussi la préférée de Monsieur! Le jersey est tout doux (bon, il ne vieillit pas très bien, je n'aurai donc pas de regrets de l'avoir utilisé pour une cousette portée uniquement quelques mois), et cette robe m'accompagne chaque semaine depuis sa réalisation. A sept mois de grossesse, elle me va toujours.

La tunique de maternité : Très portée aussi, elle est bien confortable, et vu toutes ses fronces, elle m'accompagnera jusqu'au bout je pense.

♥ La robe des fêtes : Portée à Noël, j'en suis bien contente, même si elle est un peu serrée aux emmanchures. Je n'ai pas passé tellement de temps dessus, ça ne me chagrine donc pas trop, mais je ne réitérerai pas l'expérience avec les patrons de cette marque. C'est bien parce que je voulais profiter de l'occasion pour la tester.

♥ La cape de Louisette : A voir dans le temps si elle sera portée, en tout cas, Louisette en était ravie ! Je l'aurais bien gardée pour moi..!

♥ La robe de Maman : portée mercredi soir et hier soir, Maman en est contente, et moi aussi!

 

Mes cousettes sont toutes portées ou presque, je ne perds donc pas mon temps! 

En 2016, pas sûr que le rythme sera maintenu par contre... Le tricot sera peut-être une activité plus facile à caser dans l'emploi du temps, et ça tombe bien, car la layette, ça monte drolement vite!

A bientôt donc, pour du tricot peut-être!

 

Posté par Mi-coton à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 31 décembre 2015

Une robe de fête pour Maman

robe_noel_maman_3_micoton

Au tour de Maman d'être gâtée pour Noël..!

Elle avait repéré dans un Modes & Travaux de l'hiver dernier une jolie robe à bretelles avec son boléro en dentelle, idéale pour les fêtes de fin d'année. C'était donc déjà dans mes projets pour Noël dernier, et puis faute de temps, la réalisation de la robe a été reportée. 

Ma mission pour le CSF de Novembre était (entre autres) de trouver une belle dentelle que je pourrais utiliser pour le boléro, mais j'ai lamentablement échoué. De manière générale, j'ai trouvé qu'il y avait surtout des tissus imprimés, pas de dentelle en vue, à part sous forme de rubans, et pas tellement d'uni non plus. Qu'à cela ne tienne, nous sommes allées faire un tour du côté du marché Saint Pierre avec Clotilde le lendemain du CSF, et j'ai pu trouver mon bonheur chez Tissus Reine : une jolie dentelle noire, et un jersey épais et doux, qui remplace avantageusement le satin duchesse initialement prévu pour la robe à bretelle qui se trouve sous le boléro. Je trouvais ce type de tissu trop brillant à mon goût, et pas assez confortable pour une robe destinée à être portée en hiver.

robe_noel_maman_1_micoton

La réalisation en elle-même n'a pas été très longue, mais coudre de la dentelle, ce n'est pas vraiment une partie de plaisir : c'est parfois épais quand on passe sur le relief, parfois très fin, et le pied de biche a du mal à s'en accomoder. Alors en plus, quand on coud les manches à l'envers, et qu'on surfile les emmanchures, tout découdre en prenant garde de ne pas faire de trous dans la dentelle demande une bonne dose de patience...! 

J'ai conservé le bord du tissu festonné pour le bas des manches, et les autres bords du boléro sont finis avec un biais noir. Trois petits boutons pression sont cousus au dos.

robe_noel_maman_2_micoton

Patron : robe d'un Modes & Travaux de l'hiver dernier (je mets la référence dès que je la retrouve !)

Fournitures : dentelle et jersey de Tissus Reine, Biais noir de Mercerie.fr, et petits boutons du stock.

 

La robe en jersey, quant à elle, ne m'a pas posé de problème particulier. J'ai tout de même pris soin de l'offrir sans avoir fixé les bretelles, ni cousu l'ourlet, et bien m'en a pris car j'ai tout de même raccourci la robe de 12 cm après essayage..! 

Un ruban de satin est glissé dans les bretelles afin qu'elles ne se détendent pas à l'usage, et les ourlets sont réalisés à l'aiguille double.

Maman a eu l'air contente de son cadeau (lit derrière mon épaule et signale qu'elle EST contente de son cadeau), et l'a déjà portée hier soir, signe qu'elle lui plaît,  ouf !

Sur ce, je vous souhaite à nouveau un très bon réveillon, et vous donne rendez-vous demain pour le bilan de 2015.

Posté par Mi-coton à 15:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,