IMG_20160225_184844

Depuis quelques jours, la machine à coudre est bien silencieuse par ici, et pour cause, on câline notre Mini-nous qui a pointé le bout de son nez le 18 février 

(Le dernier article était d'ailleurs programmé, je n'ai pas pensé une seconde qu'à ce moment-là, je serais à la maternité!)

 couverture_bébé_tricot_phildar_micoton_2

Il me restait une petite chose à vous présenter, réalisée pour l'arrivée de notre petit bout de chou : je révais de lui tricoter une couverture, et plus particulièrement une couverture à torsades. Je la prévoyais pour le peau-à-peau à la naissance, et puis finalement, on a préféré utiliser le nid d'ange en version couverture, plus douce pour sa peau toute neuve. Celle-ci sert donc à la maison, pour le réchauffer dans son transat, ou dans nos bras.

J'ai dû revoir mes ambitions à la baisse concernant les torsades, étant donné mon peu d'expérience dans ce domaine (bien qu'on m'ait assurée que les torsades, c'était facile). Je n'ai de toute façon pas trouvé de modèle à torsades satisfaisant pour un niveau débutant. Et puis je suis tombée sur ce modèle de couverture chez Sophie, avec une alternance point mousse/jersey, qui m'a paru tout à fait à ma portée. Il s'agit d'un modèle issu du livre "Cadeaux de naissance, 50 modèles à tricoter" de Marie-Claire Idées.

couverture_bébé_tricot_phildar_micoton_1

Il m'a fallu 3 semaines début janvier pour venir à bout de la partie en tricot, puis quelques heures de plus pour doubler soigneusement la couverture avec un joli coton japonais. La laine utilisée est de la Partner 6, douce et facile à tricoter, je n'ai pas rencontré de difficultés particulières, mais il faut penser à utiliser des anneaux marqueurs pour ne pas se perdre dans l'alternance entre les points endroits et envers. J'avais un temps envisagé de l'agrandir, et j'avais acheté deux pelotes supplémentaires pour, mais au vu du temps qu'il m'a fallu pour venir à bout des dimensions initiales, et du temps qu'il me restait avant l'arrivée théorique de Mini-nous, j'ai abandonné cette idée. Et j'avais commencé à recalculer le tout pour avoir une rangée de carrés de plus en largeur et en longueur, mais je crois que deux pelotes n'auraient pas suffi. Il aurait fallu se contenter d'une rangée supplémentaire en largeur ou en longueur, et alors les proportions de la couverture n'auraient plus été très belles. Elle mesure donc au final 90 par 70, et c'est déjà une belle dimension, qui permet de bien emmitoufler bébé dedans.

couverture_bébé_tricot_phildar_micoton_3

Pour la rendre encore plus moelleuse, j'ai d'abord fixé à la main du molleton aux dimensions du tricot plus 5 centimètres de chaque côté. Puis j'ai suivi les explications de On va voir si je m'y tiens pour réaliser de jolis angles avec la doublure en coton. Le tout a été assemblé à la main, assez longuet d'ailleurs... Puis J'ai surpiqué tout près du bord de la doublure à la machine, pour une meilleur finition et une meilleure durée dans le temps. 

couverture_bébé_tricot_phildar_micoton_4

J'ai pu étrenner pour cela la rallonge offerte avec ma machine à coudre, spéciale quilt. Il s'agit d'une grande tablette en plexiglass qui s'adapte autour du bras libre, à hauteur de la plaque à aiguille. Je dois dire que c'est un sacré confort de pouvoir travailler sur une telle surface avec une pièce aussi encombrante à coudre : la couverture reste bien à plat, et c'est moins acrobatique de faire glisser le tissu sous le pied de biche. La piqûre est beaucoup plus précise, et  on voit mieux ce que l'on fait.

Et ça m'a donné envie de tester le patchwork, surtout quand je vois le magnifique plaid réalisé par Couds-ci, couds-ça, mais je crois que ça attendra des journées plus longues, si elles arrivent un jour !

couverture_bébé_tricot_phildar_micoton_5

Confort de la couverture testé et validé par Zorro, qui prend son rôle de grand frère très au sérieux!

 

Fournitures : Tissu Alice Boulay, laine Partner 6 de Phildar 

Modèle : Phildar (livre "Cadeaux de naissance, 50 modèles à tricoter" de Marie Claire Idées)

 

 

A bientôt, mais sans doute pas tout de suite, vous vous en doutez  On profite de notre petit Marin et de notre nouvelle vie à 200%, les travaux d'aiguilles sont donc pour le moment quelque peu ralentis...!