recto_sac_raton_laveur_micoton

Mon petit garçon a bien grandi, et a fait sa première rentrée la semaine dernière ! Ce n'est que pour deux matinées par semaine, histoire de s'adapter en douceur, mais un nouveau sac était de mise pour l'occasion.

Après avoir consulté mon tableau d'inspiration sur le sujet (où les renards, les loups, les ours et autres bêtes poilues ont la part belle), comparé les différents tutos pouvant exister, et lu un sujet de discussion parfaitement d'actualié sur Thread&Needles, j'ai choisi de lui confectionner un sac à dos avec une petite bouille de renard. J'ai fait quelques dessins dudit sac, déterminé ses différentes mesures en fonction des mensurations de mon petit, et je m'apprêtais à me mettre au travail quand celui-ci, regardant mes dessins, me dit : « Moi je veux un sac raton-laveur, pas un sac renard ». Bon, on va écouter sa demande hein, histoire qu'il y ait une chance qu'il adopte son nouveau sac ...!

Pour pouvoir contenir une tenue complète de rechange, le doudou, les chaussons, les éventuels bonnet et écharpe, et autres trésors, j'ai tablé sur des dimensions de 24 x 32 x 10 cm, et je me suis inspirée des tutos de L'usine à bulles et de Tadaam pour monter le corps du sac. Le rabat est inséré dans la couture du fond et du pourtour, et le sac ne comporte pas de pochette frontale.

côté_sac_raton_laveur_micoton

Les tissus utilisés sont des chutes de mon stock : chutes de rideaux pour le gris et le blanc, et reste de coton Ikea pour le noir. J'ai thermocollé toutes les pièces avec de la Vlieseline H250 et utilisé une fermeture éclair injectée de 50cm (que j'ai failli faire fondre en passant un coup de fer pour aplanir les coutures, grrr). J'ai hésité à faire la tête du raton-laveur avec des appliqués, mais j'avais un peu peur que les différentes épaisseurs ne rendent pas bien. J'ai donc utilisé la technique des incrustations : vraiment pas évident avec toutes ces courbes serrées, et au final, il y a quand même des épaisseurs dues aux différentes coutures. J'ai entoilé le rabat une fois les différentes parties de la têtes assemblées entre elles, afin que les marges de couture ne bougent pas, et pour lui donner de la tenue, comme pour toutes les autres pièces extérieures du corps du sac.

Et pour finir, j'avais lu qu'il pouvait être judicieux de choisir un sac imperméable compte tenu des aléas de la météo, surtout que nous rentrons à pieds de l'école. Mais l'extérieur du sac désiré étant ce qu'il est, j'ai choisi de le doubler d'un joli coton enduit pour maintenir les affaires au sec en cas de pluie, et il permet d'apporter un peu de couleur à ce raton-laveur. 

recto_sac_raton_laveur_micoton_2

Un aimant est fixé sur le devant du sac et le rabat (j'ai fixé un carré d'entoilage sur l'envers de la doublure au niveau de l'emplacement de l'aimant pour enforcer celle-ci) : un peu difficile à ouvrir pour mon petit, ce n'est donc peut-être pas le type de fermeture à privilégier si vous vous lancez.

verso_sac_raton_laveur_micoton

Les bretelles sont réalisées grâce au tuto de Papelhilo. Je les ai doublées de molleton et raccourcies un peu (35 cm au lieu de 40), mais après essayage, elles auraient encore besoin d'être raccourcies de 5 bons centimètres, ce qui va m'obliger à découdre une partie de la doublure péniblement fixée à la main..! Et je pense également ajouter une patte entre les bretelles, à fixer avec un clip plastique sur le devant, pour qu'elles se mantiennent bien sur les épaules. Même si, quand on rentre de l'école, je le porte moi-même car « c'est trop lourd, Maman » !

La doublure est montée comme le sac, avec une surpiqûre le long de bords qui seront contre la fermeture, puis on retourne le sac sur l'envers et on l'enfile dans la doublure, envers contre envers, et on assemble le tout à points invisibles le long de la fermeture éclair.

Et une étiquette avec les nom et prénom de son petit propriétaire, brodée à la machine puis appliquée, vient achever ce sac qui rempli bien son office, et lui plaît beaucoup, ouf !

intérieur_sac_raton_laveur_micoton

 

Patron maison

Fournitures : Tissus de mon stock pour l'extérieur, et coton enduit, aimant, boucles plastique fermeture et sangle de chez Ecolaines

 

 

Force est de constater que la robe de mariage promise dans mon dernier article se fait toujours attendre, mais si je la poste maintenant, elle risque de vous donner froid !

Le prochain article sera donc sans doute consacré à la garde-robe de mon petit, puisque je n'ai rien cousu pour moi depuis un moment. Les envies fusent, mais le temps aussi..! J'ai consacré toute mon énergie ces derniers temps à ma nouvelle activité : donner des cours de couture et proposer des créations puériculture et zéro-déchet. Si vous souhaitez d'ailleurs en savoir plus sur mon projet, c'est par ici !

Je ne désespère pas pour autant, j'ai bien envie de me coudre des robes en jersey pour l'hiver (déjà bien entamé), et un nouveau jean en sergé coloré pour le printemps. Et vous, quels sont vos projets couture ?