ginger jeans_micoton_côté_2

Il était plus que temps de vous présenter mon petit défi du mois d'avril : le Ginger jeans de Closet Case Pattern. Car oui, pour une fois c'est une cousette qui s'est faite sur une ou deux semaines, et pour laquelle même les finitions n'ont pas traîné, c'est dire si j'étais motivée par la chose...! Bon évidemment, avec les températures du moment, il n'est pas du tout d'actualité... Mais il est porté chaque semaine depuis sa réalisation.

Au commencement il y a eu ce fameux patron, que l'on ne présente plus, qui était justement en promo en février. J'ai craqué, et une fois n'est pas coutume, n'ai pas attendu 1000 ans avant de le coudre. J'avais opté pour la version slim mid-rise, ne trouvant pas les tailles hautes hyper flatteuses sur les jeans.

J'ai passé un peu de temps à écumer internet pour trouver le tissu qui pourrait convenir, et j'ai fini par jeter mon dévolu sur un denim de chez Les coupons de Saint-Pierre avec un peu d'élasthanne, comme conseillé dans les explications. A 20€ les 3 mètres je ne risquais pas grand-chose, et surtout le métrage me permettait d'en faire un deuxième si le premier était vraiment loupé.

ginger jeans_micoton_dos_1

J'ai pris soin de couper chaque jambe en quinconce, bien alignées sur le droit-fil, et une par une, c'est-à-dire que je n'ai pas plié de tissu pour couper mes pièces en double, ceci afin d'éviter au maximum au tissu de « tourner  » une fois cousu : le tissage en diagonale du sergé est en effet assez propice à cet effet de « jambes qui tournent  »

J'ai commencé par bâtir toutes les pièces les unes aux autres afin de cibler les éventuels ajustements, et j'ai bien fait, car il m'a fallu redessiner les empiècements en enlevant 3 cm en longeur sur la jonction jambe/empiècement, et 2 cm sur la jonction empiècement/ceinture. J'ai donc dû également réduire celle-ci en longueur. Après validation de tous ces ajustements, et nouvelle coupe des empiècements et de la ceinture, c'est parti pour la couture en elle-même du jeans, grâce notamment au e-book très bien fait de Closet Case Patterns sur le sujet. 

ginger jeans_micoton_côté_3

La braguette se monte toute seule, sans difficulté, et pourtant c'était le point technique que j'appréhendais dans la couture de ce pantalon. Et j'ai découvert l'utilité d'un bidule vendu avec ma machine, et dont je ne m'étais encore jamais servie : le passe-épaisseur, ou hump jumper en anglais, absolument magique pour passer les épaisseurs sans problème, sans bourrage, une révolution ! Je me demande encore comment j'ai fait pour m'en passer jusqu’à présent... Depuis ce jeans, je m'en sers très souvent. J'ai par exemple cousu une turbulette molletonnée, et il m'a été bien utile pour les assemblages, où les coutures deviennent vite volumineuses avec le molleton.

ginger jeans_micoton_face_3

J'ai copié le dessin des surpiqûres des poches arrière sur un de mes jeans, et le fil utilisé pour toutes les surpiqûres est un Gütermann extra-fort pour jeans. L'astuce est de garder le fil classique dans la canette : celui pour les surpiqûres étant très épais, la machine risque de râler s'il est présent à la fois dans la bobine et dans la canette. J'en avais acheté deux bobines de 100m, me disant que 100m, c'était bien peu, mais en fait, une seule eut été largement suffisante !

ginger jeans_micoton_dos_2

Et les rivets sont ceux utilisés pour le pantalon de Monsieur, mais posées à l'envers cette fois (je n'ai pas réussi à déterminer quel était le vrai sens de ces rivets, donc on dira qu'ils sont réversibles...!), et j'avais aussi un bouton et une fermeture en stock. 

ginger jeans_micoton_côté_4

Après l'avoir porté plusieurs fois depuis qu'il est fini, j'en suis très satisfaite. Le confort est similaire à un jeans du commerce, le rendu aussi (les surpiqûres offrent un fini vraiment chouette !). Pour une prochaine version, je pense qu'il faudrait que j'ajuste encore le dos, les empiècements me semble encore un peu « flottants  », et il faudrait que j'entoile et que je réduise la ceinture en longueur. Je l'ai doublée avec du tissu non extensible, mais j'ai l'impression que ce n'est pas suffisant pour assurer sa tenue et qu'elle ne se détende pas, même si vraiment léger et que ça ne gêne pas du tout le porter.

J'ai bien envie de tenter également ce patron dans des sergés colorés, avec un peu plus d'élasthanne, mais il y aura donc sans doute d'autres ajustements à prévoir.

montage_Ginger jeans_micoton

Patron : Ginger jeans slim mid-rise de Closet Case Patterns, taille 4

Fournitures : denim brut Les Coupons St Pierre, doublure de la ceinture Papa pique et Maman Coud (dans le stock depuis looongteeemps)

 

 

A bientôt pour une robe de mariage, faite et photographiée il y a déjà un mois !

Et sinon, j'ai passé le CAP Métiers de la mode - Vêtement Flou en candidat libre en juin, et je l'ai eu, youhou !!! Je ferai peut-être une petite revue de cette chouette expérience, qu'en dites-vous?